Espace naturel sensibleSentiers natureen Maine-et-Loire
Retour à la liste/carte des sentiers

Le calcaire et le végétal
Enclaves calcaires de Chateaupanne

Découvrez les lieux

Partenaires

Escaladez le « volcan » et découvrez le plus vieux bois du monde, les orchidées sauvages…

Démarrez votre balade depuis le hameau chaufournier de Chateaupanne, à deux pas du prieuré et de sa chapelle. Un chemin vous permet de profiter de l'ambiance du vallon, dans lequel déborde la Loire en période de crue, et de contourner la fameuse butte calcaire.

Longez ensuite le ruisseau des moulins où les castors érigent des petits barrages. L'Orme lisse, peu connu, est très présent sur ses berges.

Après 500 m, sur votre gauche, ne ratez pas le sentier escarpé qui part à l'assaut de la colline. Vous profitez alors d’une vue à couper le souffle sur la carrière aux allures d’un cratère de volcan. C’est ici que vous rencontrerez le plus vieux bois du monde « Armoricaphyton chateaupannense », dont l’âge plus que vénérable dépasse les 400 millions d’années.

À vos pieds, des trésors botaniques profitent des affleurements calcaires pour fleurir : les orchidées au printemps, les hélianthèmes en été…

En redescendant vers le lieu-dit Maison blanche, vous embrassez le paysage plus serein du Val de Loire caractérisé par les prairies entretenues par des moutons, par les hameaux en terrasses et par les imposantes ruines des fours à chaux. Le lézard vert et les criquets à ailes bleues (oedipodes) ont investi les anciens quais de Loire, milieux pierreux et ensoleillés, autrefois dévoués à l’industrie de la chaux.

Retrouvez finalement l’ambiance sauvage et fraiche du chemin du ruisseau des Moulins, riche en mousses et fougères, que vous remonterez jusqu’à retrouver le croisement avec le sentier escarpé.

Préparez votre visite

Légende

Point de départ
Fanion
Point d'arrivée
Drapeau à damiers
Sentier
Emprise de l'ENS
Équipement à emporter
Chaussures de marche
Adresse de départ
Place du hameau de Chateaupanne, 4 km de Montjean-sur-Loire, sur la RD 751, direction Chalonnes-sur-Loire
Distance en km
3,5 km
Temps de parcours
2h
Niveau de difficulté
Moyen (dénivelé de 60 m et chemins étroits)
Couleur du balisage
GR au début, attention ! pas de balisage pour monter au panorama

Prolongez votre visite

L’espace naturel sensible (ENS) « Enclaves calcaires de Chateaupanne »

Il s’étend sur une superficie de 240 ha. Il intègre les secteurs de terrain calcaires isolés au sein des formations armoricaines plus « acides ». Cette singularité, pour l’Ouest du département, entraine la présence d’espèces calcicoles en limite septentrionales de répartition. La géologie est mise à profit par les activités humaines, que ce soit la viticulture ou surtout l’extraction de matériaux. Cette dernière à fortement impactée le paysage, de façon ancienne avec la construction de nombreux fours à chaud, de façon contemporaine avec une importante exploitation de roche massive à ciel ouvert. L’exploitation du calcaire, par la mise à nue de la roche et la création de « terrils », crée des milieux favorables à une flore et une faune très spécialisée (orchidées, criquets…), pour peu qu’ils restent ensoleillés. Le site est exceptionnel pour le Massif Armoricain de part la variété, la rareté et le nombre d'individus des espèces végétales présentes, notamment pour les orchidées. Présence de plusieurs espèces protégées au niveau régional ou national. Les fronts de taille sont mis à profit par les oiseaux rupicoles (Faucon Pellerin), les corniches par des végétaux xérophiles (Hélianthème, Thin…), les éboulis par des espèces plus rudérales (Vipérine…).

Le ruisseau des Moulins, très encaissé, contraste avec ses milieux frais et ombragés riche en fougères, mousses et flore de sous-bois.

Les secteurs viticoles, relativement urbanisés, sont de moindre intérêt.

Dans le cadre du projet « trames sèches », initié par le CPIE Loire Anjou, en concertation avec la carrière notamment, des travaux de restauration des pelouses (débroussaillage) et d’entretien par un troupeau de mouton ont été mis en place. Dans le cadre de Natura 2000, des travaux de sécurisation des fours à chaux abritant des chiroptères ont été réalisés.
Le Département accompagne ces actions de reconquête depuis 2013.

 

Aux alentours

© Département de Maine-et-Loire - Tous droits réservés